VICHY RANDO

logo Vichy Rando

Sport et santé... l'activité physique contre les méfaits de la sédentarité


C'est chaque jour l'effort équivalent à 30 minutes de marche rapide, pas moins, que nous devrions effectuer pour entretenir notre santé... Pour la plupart d'entre nous, ce n'est possible qu'en installant avec volonté de bonnes habitudes, en leur donnant priorité dans le flux accaparant de nos journées... ou (pour contrer) la désorganisation douce de notre retraite.

Vous hésitez, les bonnes raisons vous manquent, vous croyez pouvoir éternellement reporter le moment de vous y mettre enfin ?
La lecture de cette page, et de celles auxquelles mènent les 34 liens qui s'y trouvent, vous aidera certainement...



Au fil des ans, et des résultats obtenus par la recherche, le lien entre pratique sportive et santé n'est plus une simple évidence c'est une vérité scientifiquement et statistiquement démontrée.

affiche rencontre sport sante 2013

Lors d'une journée de rencontre organisée par le CREPS Vichy Auvergne le 21 février 2012 et animée par Mme Catherine RONCIER, Directrice du CREPS, ce thème a fait l'objet d'exposés et de séquences de questions/réponses, tous très intéressants, dont nous diffusons quelques informations dans cette page.

Participaient à cette rencontre des représentants :
  • des institutions : la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) d'Auvergne et l'Agence Régionale de Santé (ARS) d'Auvergne
  • d'équipes de recherche et de développement sanitaire (service de Médecine du sport du CHU de Clermont-Ferrand, dispositif EfforMIP de Midi-Pyrènées)
  • de diverses associations d'Auvergne impliquées dans une démarche sport/santé; soit associations d'entraide face aux maladies chroniques, soit associations sportives attentives à cette problèmatique sociale croissante.

L'idée de fond, c'est d'augmenter l'effort global en faveur des activités sportives et de mieux l'identifier comme facteur essentiel de qualité de vie afin de développer davantage les comportements actifs en général et les pratiques sportives en particuliers. S'ensuivront une augmentation du nombre des licenciés dans les clubs et une meilleure cohésion sociale. Au bien-être physique et psychologique général obtenu, peuvent s'ajouter de substancielles économies, grâce à un meilleur état sanitaire de la population, car il est moins coûteux de "prévenir plutôt que guérir"...
Le sujet est bien connu, mais il faut une véritable politique de développement qui soutienne les clubs sportifs dédiés aux pratiques réellement "tous publics" par leur facilité d'accès et leur faible coût, telles que... la randonnée pédestre !

VICHY RANDO, dès sa création à l'automne 2012, eut pour vocation d'encourager une pratique sportive de pleine nature accessible à tous publics, même des personnes affaiblies ou incertaines. VICHY RANDO propose différents niveaux d'efforts grâce à :

  • une petite randonnée
    (env. 12 km) le jeudi après-midi
  • une Rando Santé®
    (5 à 8 km) le jeudi matin
  • une petite randonnée
    (env. 12 km) le jeudi après-midi
  • la marche nordique chaque samedi matin
  • une promenade
    (5 à 6 km maxi) le samedi après-midi
  • une randonnée
    ( env. 21 km) le dimanche

Nous sommes donc heureux de participer ainsi à notre façon à une démarche désormais nationale de "sport/santé".

logo FFR randonnee logo_manger-bouger
logo MAGPATIENTS

Martine DuclosLe Dr Martine DUCLOS (chef du service de Médecine du sport du CHU de Clermont-Ferrand), a ouvert le sujet avec un exposé éloquent étayé par des données chiffrées venu de diverses équipes de recherche.
Elle a clairement rappelé que le problème n'est pas simplement d'encourager la pratique sportive, mais d'abord de lutter contre le comportement sédentaire, et cela pour le plus grand nombre.

Le comportement sédentaire, c'est le temps passé assis ou couché. Certes, ce temps est indispensable au confort de nos vies, mais quand les journées n'incluent plus suffisamment d'activité physique, un déséquilibre s'installe avec, à la longue, de fâcheuses conséquences...

On parle alors de "sédentarité" comme réduction de la mobilité, dûe à toutes sortes de raisons, variables au cours de la vie :
  • les jeunes parce qu'ils passent beaucoup de temps en position assise (cours scolaires, ordinateur, console de jeux,...), sans dépense physique.
  • les adultes lorsqu'ils exercent une profession sédentaire (cf article).
  • les personnes âgées parce que leur périmètre de mobilité se réduit progressivement, et ce d'autant plus qu'ils n'ont pas pratiqué auparavant d'activité physique.

Les comportements sédentaires induisent progressivement une diminution du tonus général, favorisent des comportements alimentaires néfastes et une moindre oxygénation. Ces divers facteurs, en se combinant toujours plus fortement piègent l'individu dans une spirale pathologique néfaste.
schema Ainsi, l'inactivité physique est devenue, dans le monde, la première cause de décés évitables, pour environ 10% d'entre eux, devant le tabac.

Le cancer est aussi concerné :
  • à titre préventif : on estime que 30% des cancers du colon ou du sein pourraient être évités grâce à une activité physique régulière (cf article).
  • à titre curatif : une activité physique régulière suffisante facilite la guérison et procure un meilleur confort de vie en permettant un allègement des traitements.

diagramme

Pour garder une bonne santé, retarder l'apparition de maladies, il faut donc augmenter l'activité physique (activité physique) et diminuer le temps passé en activités sédentaires.
Même en commençant un programme personnel d'activité physique après 50 ans on peut réduire les effets déléthères de la sédentarité de 30%.

De plus, l'activité physique diminue l'emprise du stress, autre facteur pathogène.

Travailler assis des heures durant est néfaste. Pour en limiter les effets négatifs il faut se déplacer toutes les heures au minimum pendant 1'30 à 2 minutes. Idem du temps passé dans le train, l'avion,...

Dans la notion d'activité physique sont inclues toutes les activités que nous effectuons, pas seulement le sport : les tâches ménagères, le bricolage, le jardinage, par ex. en font partie et comptent favorablement dans le bilan hebdomadaire. Toutefois, pour la plupart d'entre nous leur duré n'est pas suffisante pour s'équilibrer avec notre confort de vie et la richesse de notre alimentation. Un complément d'activité sportive est nécessaire et apporte d'autres bienfaits en terme de socialisation et de développement personnel.

Le diabète de type 2 est en progression constante : le nombre de personnes atteintes va doubler d'ici 2030, soit en 15 ans seulement : c'est LA prochaine épidémie mondiale. Or, grâce à l'activité physique, l'incidence du diabète de type 2 peut diminuer jusqu'à 50%.

schema evolution temps activite suivant age

icone PDF
Rapport canadien sur
"La sédentarité : un danger pour la santé" (4 pages)

Des études faites sur des groupes-tests ont permis de mesurer qu'entre des personnes ayant une pratique sportive régulière et d'autres n'en ayant pas, la différence de temps de vie en bonne santé peut aller jusqu'à 14 ans.
Il est donc recommandé de pratiquer chaque jour un temps suffisant d'activité physique :
  • 30 minutes minimum pour les adultes
  • 60 minutes minimum pour les enfants (mais seuls 5 à 9% d'entre eux réalisent ce score)
Livre de Benjamin GUINHOUYA, cité lors des débats :
"L'activité physique au cours du développement de l'enfant"

En France, moins de 1,5% des personnes en situation de handicap pratiquent du sport.

L'activité physique procure :
- endurance
- force, puissance physique
- coordination, souplesse

Il n'y a là de défi, de performance, de compétition, qu'avec soi-même, face aux mauvais comportements selon lesquels nous laissons nos vies s'organiser et qui préparent discrètement mais implacablement nos soucis de santé futurs.

vue test d'effortLa capacité maximale d'exercice (MET) peut être mesurée par un test d'effort.
Le différentiel entre l'effort dans la vie normale et MET permet d'évaluer la personne et de donner un bon pronostic sur ses risques de décés. Un bon rapport est de 1/10. C-à-d pouvoir développer jusqu'à 10 fois plus d'énergie lors d'un effort intense que dans la vie courante. Seule une pratique régulière d'activité physique peut améliorer et entretenir ce rapport.

Pour améliorer la situation, il faut mettre en place un véritable réseau d'action pour :
  1 - aider les professionnels de santé (prescripteurs) à connaître les structures à recommander
  2 - aider les structures organisant des activités adaptées à se faire connaître.
sport sante Auvergne
Le CROMS Auvergne met en place un Guide Régional des Structures
proposant des Activités Physiques
aux personnes porteuses d'une Maladie Chronique

logo EfforMIP
Le Dr Philippe GHESTEM a présenté le dispostif EfforMIP déployé avec succès en Midi-Pyrénées.
Le voeu a été émis qu'un tel dispositif prenne place en Auvergne.

logo_manger-bouger

Rapport INCA 2012


Rapport synthétique d'EfforMIP
sur les bienfaits de l'activité physique


logo HAS
Éducation thérapeutique du patient


Éducation thérapeutique du patient
in Wikipedia

logo CROS Auvergne
logo FFR


Association Française d'aide aux Diabètiques du Bourbonnais
logo FFR

Quelques infos utilement impertinentes. . .

icone PDF
Un diaporama. . .

icone PDF
Un diaporama suisse. . .


Quel sport pratiquer ?

L'exercice physique et ses bienfaits
le penseur, de Rodin
logo CREPS Vichy Auvergne
logo DRJSCS Auvergne
logo ARS Auvergne